Archives Mensuelles: mars 2012

« L’odyssée de Cartier », film ou spot publicitaire ?

Le court-métrage, « L’Odyssée de Cartier », a été diffusé sur Internet et sur les chaînes télévisées du monde entier ce quatre mars dernier. C’est à l’occasion de ses 165 ans, que le joaillier bien connu a produit cette vidéo de trois minutes trente.

Il s’agit d’un mini film mais également d’un long spot publicitaire… Trop long, diriez-vous ? La vidéo diffusée sur Youtube comptabilise tout de même plus de 8 millions de vues en moins d’un mois. Et il semblerait que la durée du spot soit justifiée. En effet, trois minutes trente pour faire le tour du monde, ce n’est pas grand-chose.

Ce spot met en scène le félin emblématique de Cartier et laisse voir la Néva enneigée, la muraille de Chine, l’Inde et autres régions du monde fort appréciées par les voyageurs. Le décor ainsi que des personnages tels que Maria Pavlovna et l’aviateur Santos-Dumont font référence à l’histoire du joaillier, les rencontres et les lieux qui l’ont inspiré dans la création de nombreux de ses bijoux.

Bruno Aveillan, internationalement connu pour ses films publicitaires, a pris 2 ans pour réaliser ce court-métrage. Cela a coûté 4 millions d’euros. Cinquante personnes ont été mobilisées pour confectionner le film qui a été tourné en Italie, Espagne, Paris et Prague, puis qui a également nécessité de nombreux effets spéciaux. Les éléments architecturaux ont été recréés en animation et les végétaux sont inspirés du décor joaillier Cartier. La musique, elle, a été composée par Pierre Adenot en présence de 84 musiciens. Pour connaître les coulisses de « l’Odyssée de Cartier », rendez-vous sur leur site !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , ,

On the road … again?

L’aventure WordPress commence.

En route pour découvrir les nouveaux médias et les médias émergents.

En communication, on a de plus en plus besoin de se référer aux médias, aux médias sociaux, au multimédia de manière plus générale. La profusion des médias fait aussi que de nombreux sujets plus sensibles sont étalés au grand jour le temps de stimuler les esprits pour se faire aussi vite remplacer par d’autres informations encore plus tragiques, encore plus stimulantes, encore plus sensationnelles.

Et la course à la nouvelle la plus neuve continue et ne cesse pas.

Ne serait-il pas temps parfois de se poser, de prendre le temps, approfondir ce qui nous tient à cœur?

Au delà des articles postés ici, nous espérons vous retrouver pour de nombreuses discussions, débats et autres.