Entre tradition et course aux achats: les fêtes sont les cibles préférées des marketers

Le bal des fêtes commerciales s’ouvre avec la st Valentin, durant l’année il continue avec la fête des mères et celle des pères, puis se termine en grandes pompes avec le soir de Noël suivi de près par la st Sylvestre.

Au départ, ces fêtes ont pour but de rassembler les gens, de les pousser à partager leurs sentiments et mettre à l’honneur la famille, l’être aimé ou encore les parents. Depuis plusieurs années cependant, le public s’éloigne du sens profond de ces fêtes. On confond aimer et gâter, faire plaisir et acheter.

Beaucoup réalisent que la société a corrompu ces fêtes pour en faire des évènements quasi 100% commerciaux. Certains décident de ne pas jouer le jeu et déclarent la St Valentin ou la fête des mères tous les jours de l’année. Mais pour la majorité l’engouement commercial reste bien réel. Grâce à eux, le shopping et la fièvre acheteuse ont encore de beaux jours devant eux.

Cette tendance, les agences marketing l’ont bien saisie. A l’approche de ces fêtes, elles n’hésitent donc pas à bombarder les acheteurs de campagnes, plus originales et attractives les unes que les autres.

Profitons-nous finalement vraiment de ces moments ou passe-t-on à coté du principal ? En achetant un cadeau beaucoup pensent avoir rempli leur devoir… Au final ils ne savent même plus pourquoi ils le font et c’est bien dommage. Mais il ne s’agit que d’une minorité car beaucoup de ceux qui jouent le jeu des marketers, le font pour profiter de l’occasion et déclarer leur amour à ceux qui sont proches.

Publicités
Tagué , , , , ,

4 réflexions sur “Entre tradition et course aux achats: les fêtes sont les cibles préférées des marketers

  1. SDB dit :

    Un beau geste c est mieux qu un cadeau!!! 😉 ouiiiiiiii

  2. Camiloue dit :

    Exactement ce que je me disais… Mais je dois avouer que j’achète toujours un cadeau quand même 😀

  3. Patricia dit :

    Je crois que le problème concerne surtout la réaction des enfants face à une débauche de cadeaux. Je me rappelle avoir acheté des boîtes de bricolage demandées par ma nièce pour sa Saint Nicolas et les avoir retrouvées récemment intactes dans son armoire, alors qu’elle réclamait d’autres jouets pour son anniversaire. Pour avoir beaucoup voyagé, je trouve dommage que la plupart des enfants de nos pays occidentalisés (pour ne pas dire de nos sociétés orentiées à priori vers les valeurs matérielles) ne soient plus capables de s’amuser avec deux cailloux et un bout de bois comme dans certains pays africains par exemple… A méditer lorsque vous entrez dans une enseigne commerciale avec l’intention de repartir les bras chargés d’achats empaquetés peut-être inutiles…

  4. Jauniaux Jean dit :

    Et pourquoi ne pas offrir des livres? Un grand choix d’interviews d’écrivains pourrait vous aider à en faire le choix sur http://www.espace-livres.be Bonnes lectures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :