Archives de Tag: facebook

Pair, un réseau social pour les couples

Pair est un réseau social qui se limite à un seul contact car il est destiné exclusivement aux couples.  Disponible via une application iPhone, il existe depuis deux mois et a déjà été téléchargé près de 50 000 fois en quatre jours. Il s’inscrit dans la tendance à vouloir plus d’intimité à travers les réseaux sociaux.

Cela fait deux mois que les couples peuvent s’inscrire sur Pair. Ceux-ci peuvent alors utiliser le service de messagerie de ce réseau social. Ils disposent également d’une fonctionnalité de partage de photos et de vidéos. Ils peuvent dessiner simultanément sur l’écran. Il y a même une fonction de bisou virtuel, le « thumbkiss ». Lorsque les deux partenaires touchent l’écran au même endroit, cela fait vibrer leur téléphone portable.

Sur un réseau tel que Facebook, ou le nombre de contacts est très étendu, la limite entre les informations de l’ordre du privé et du public est confuse. C’est pourquoi certains réseaux, tels que Pair, tendent à s’inscrire dans un retour à l’intimité. Il y a aussi FamilyLeaf qui est exclusivement réservé aux membres de la famille et à d’autres réseaux réservés aux couples tels que Duet, Cupple et Coupliz.

Les créateurs de Pair expliquent sur leur blog comment leur est venue l’idée de ce réseau. C’était lorsque leur petites amies étaient restées au Canada alors qu’ils étaient à Mountain View.  Ils souhaitaient un outil d’échange personnalisé avec elles. Ils appréciaient également l’idée d’envoyer plus que de simples messages. De plus, à force d’extension, le réseau social de Facebook est devenu tellement connu que les discussions entre internautes n’ont plus aucune discrétion, en particulier pour les couples. L’idée était donc de retourner vers des échanges plus exclusifs et plus  confidentiels.


Publicités
Tagué , , , , ,

Réseaux sociaux et productivité au travail

Facebook bloqué dans les entreprises

Depuis la création du réseau social Facebook et sa forte popularité, des restrictions sont de plus en plus souvent établies sur les lieux de travail. En effet, beaucoup de collaborateurs surfaient et surfent sur leur compte privé et ce, pendant les heures de travail.
De nombreux patrons se sont donc sentis obligés de bloquer leur réseau interne à leurs collaborateurs.
Une enquête américaine montrerait aussi que la productivité totale d’une entreprise diminuerait de plus d’1% à cause de l’utilisation du réseau social Facebook pendant les heures de travail.
Cette enquête met aussi en avant le fait que les étudiants utilisant Facebook récolteraient de moins bons résultats et favoriseraient leur connexion au détriment de leurs études.

Une meilleure productivité

Mais à l’inverse de ces affirmations précédentes, une nouvelle enquête vient démonter ces idées reçues.
Il a déjà été prouvé que les courtes pauses pendant la journée de travail permettaient aux employés d’offrir une meilleure rentabilité à leur entreprise. Au contraire de ce qu’affirmaient les théories de la répartition du travail du début du vingtième siècle, des journées un peu plus courtes et coupées améliorent la qualité et la rentabilité du travail des collaborateurs.
Comme le dit un article publié aujourd’hui sur Presse-Citron, une pause de 10 minute passée sur Facebook améliorerait aussi la productivité des collaborateurs.

Les entreprises à la traine

Malgré les constats précédents, nombre d’entreprises interdisent encore l’accès à l’URL Facebook sur leur réseau. Il vient pourtant d’etre prouvé que la connexion au réseau social améliore le bien-être des employés et sur leur santé. Mais ce fait ne serait pas uniquement limité à Facebook mais étendu aux autres réseaux sociaux.

Il serait donc temps de faire modifier les idées reçues et de laisser une certaine marge de manoeuvre aux employés.
Possible ou non? à vous de nous le dire.

Tagué , , ,